Ouganda

Taxi : minibus ou voiture qui assure le transport publique entre petites-moyennes villes, pas cher mais immanquablement blindé.
Boda boda : moto-taxi, un must en Afrique pour le deplacements en ville ou entre ville et village paumé. Le roi indiscutable de Kampala, la raison pour laquelle je vous conseille d’emmener avec vous un casque si vous allez en Ouganda. Éviter de l’utiliser c’est impossible!

En Ouganda tous les parcs (sauf le Murchison) sont traversés par des routes publiques et donc on peut les traverser en transports en commun sans payer la parc fee. Ça, c’est bien le rêve d’un voyageur indépendant!
Je commence par traverser la forêt de Kibale où on peut aller voir des chimpanzés en payant 150 dollars.

Je traverse : pas de chimps.  Je m’arrête au premier village à la sortie du parc. Je visite le village, les plantations de café et un “traditional healer” qui, après avoir jeté des trucs en bois dans un bol avec du sable et de l’eau, me rassure sur le fait que je vais rentrer chez moi sans problèmes. Je retraverse le parc : toujours pas de chimps.

Je savais que la probabilité de les voir était nulle (parfois on ne le voit pas malgré les 150 dollars) donc je ne suis pas déçue, la forêt était belle et ma journée aussi.
Si les chimpanzés j’y croyais pas trop…j’ai beaucoup plus d’attentes en traversant le Queen Elizabeth NP.
Minibus de Fort Portal à Kantunguru oú une voiture pour Kihihi m’attend. Elle va traverser tout le parc. Je monte dans la voiture 5 places et puis, comme d’hab, on attend les autres passagers. On part seulement si la voiture est pleine et la voiture est pleine quand on est…10!

Là, ça fait un peu trop même pour les standards africains. Comme pour les bus en Éthiopie, vu qu’on va passer devant un poste de police, 3 des 10 vont prendre des boda boda pour aller 500 m après la police et on les récupère après.

C’est bon, là on est tous, c’est parti pour le safari!

J’ai une bonne place car je partage celle du chauffeur! Pas top seulement au moment du changement des vitesses mais, j’ai vue parfaite pour le game drive! Par contre, c’est compliqué de prendre de photos…pas grave, tant pis!

Zero animaux dans la première partie du parc mais une panne de la voiture au niveau du village de Kisenyi me permet d’aller voir, avec 2 autres passagers, le beau lac Edward à la frontière avec le Congo.

Cette panne ne m’a pas vraiment surpris. C’était pas à cause de l’aspect extérieur de la voiture mais à cause du compteur qui dépassait les 394.000 km!
On repart, et pendant que la radio passe “voulez vous voulez vous voulez vous danser”, on voit des antilopes, un beau combat entre 2 babouins et puis on sort du parc. On est presque arrivés mais…2ème panne. Cette fois c’est l’essence.. ah non, pas que. Ca ne démarre pas! Pas de problèmes : 4 des 10 vont pousser et c’est bon! On arrive à Kihihi.

Vu que j’ai pas vu grand chose, je décide d’y retourner le lendemain et de payer l’entrée pour aller voir les lions grimpeurs. Je me renseigne en ville sur comment y aller et je choisis le moyen le moins cher: le boda boda!

Je pars avec mon boda boda guide de bon matin (les animaux se cachent quand il fait trop chaud) mais une fois arrivée à l’entrée de la zone payant on m’explique que les lions, sur les arbres, dès que tu t’arrêtes pour prendre des photos, ils sautent sur toi donc d’y aller en boda boda c’est pas l’idéal…c’est à dire interdit!

J’essaye de leur dire que je vais passer sans m’arrêter mais non..ça passe pas. Les boda boda boys m’avaient dit que c’était possible et ils ont pas menti car, en effet, pour eux c’est possible. Il y avait des boda boda en train d’entrer dans le lions secteur donc je crois que pour le bureau du parc l’attaque par un lion d’un mec du coin est un risque acceptable mais l’attaque d’un touriste ça ne l’est pas!

Échec. On rebrousse chemin et on rentre à Kihihi.

Sur la route on croise beaucoup de singes et buffles et..un magnifique éléphant tout près de nous!..cool, ce n’est qu’un demi-échec du coup!
Choses à retenir sur les taxi safari: oubliez le confort et la possibilité de prendre de belles photos. Rien vous empêche d’espérer mais, à cause de la vitesse et le moment de la journée pas forcement favorable, les probabilités de voir beaucoup d’animaux restent limitées. Si le safari en mode “luxe” vous éloigne des africains, le taxi safari vous colle littéralement aux africains et donc c’est une expérience culturelle plutôt que zoologique!

Taxi-Boda boda Safari

QENP, Rubirizi, Uganda
Where:
Queen Elizabeth NP, Ouganda
Luci

Author Luci

Proud founder of Shego! - Sharing Exeperiences on the go!!

More posts by Luci

Leave a Reply