Langtang trek

« Vers le Gosainkud » par Ella Maillart, Extrait du livre « Au pays des Sherpas » (« The Land of the Sherpas »)

“Depuis que je suis au Népal, je désire atteindre le Gosainkund, ou Lac des Religieux, près de la frontière tibétaine au nord d’un col de 4500 mètres d’altitude. Des milliers de pèlerins s’y rendent au moins d’août lorsque la neige a fondu et que la pluie de la mousson ruisselle. Pour ne pas déplaire aux autorités religieuses, le gouvernement népalais a jusqu’à ici refusé aux Occidentaux la permission de faire ce voyage. Mais nous sommes au mois de mai et si je vais là-bas je ne choquerai personne ; le lac sera encore gelé, il est vrai, et je ne pourrai pas voir si le dieu Shiva dort sous l’eau de son sommeil légendaire. […]

Le lac est à trois jours au nord de Malemchi par-delà deux cols escarpés. C’est tout là-bas que Shiva – brûlant de fièvre après a avoir bu le poison du monde lorsque les dieux barattaient l’Océan pour fabriquer la Rosée d’Immortalité – frappa la montagne de son trident vainqueur des trois mondes. Trois sources en jaillirent qui formèrent le lac où le dieu trouva la guérison.

[…] Dans le froid su lendemain matin, nous prenons un sentier qui monte et descend à pic, à à rebours du bon sens, le long des neuf arêtes rocheuses qui hérissent le flanc de la montagne. Avant de s’engager sur des pistes semblables, il est prudent de couper à ras les ongles de ses orteils ! JE crois bien que je ferais grève si ce n’était pas moi qui étais chef d’expédition. C’est le genre de sentier tordu et difficile que le Père Hus décrivait en disant « Ils ne sont commodes que pour les oiseaux ! » […]

Nous atteignons le fond d’un entonnoir sauvage où nous passons la nuit assaillis pas une tempête de neige. Je suis au sec sous ma tente minuscule tandis que les hommes s’abritent contre une paroi rocheuse et brûlent sans scrupules les troncs qui enjambaient le torrent et servaient de pont.

Dés l’aube commence pour moi une essoufflante montée sous le bleu intense d’un ciel totalement pur : il faut faire vite avant l’arrivée des vapeurs chaudes montant chaque jour de l’Inde. J’essaie en vain de m’encourager en me répétant que selon toute apparence aucun Européen ne m’a précédée au Lac des Religieux.

À peine ai-je atteint le col et aperçu les sommets du Langtang Lirung qui à 7200 mètres d’altitude délimitent la frontière tibétaine, que je me rejette violemment en arrière, presque paralysée par le froid. J’enfile tous les vêtements que je possède. Le torrent d’air glacial qui débouche du nord est un démon déchaîné qui transperce tout. Les Sherpas appellent ce lieu Col de la Mortcar il arrive souvent que de pèlerins trop légèrement vêtus y meurent de pneumonie foudroyante. Les Newars l’appellent Lauri Binah.

Parfois j’enfonce jusqu’à mi-cuisse dans des trous de neige, ou bien je glisse comme à ski sur des planques de névé (Topdgé dira plus tard que je sais voler sur la neige) – et pour finir nous apercevons en contrebas la glace grise du grand lac ovale. Vers l’aval ce dernier semble être limité par un barrage naturel, surprenante étagère à mi-chemin entre le monde habité et les cieux. Quelques sombres lignes horizontales indiquent sans doute les toitures de primitifs abris.

Nous atteignons des perches de bambou indiquant la source miraculeuse qui lave tous les péchés. Nous nous désaltérons et Topdgé le bouddhiste emplit sa gourde de cette eau sacrée qu’il veut apporter au siens.

Seul un lac aux eaux calmes et pure peut refléter la cime immuable ou le ciel infini, tous deux symboles de la perfection. Le lac, lui, représente le monde de la pensée : celle-ci ne peut réfléchir l’absolu que lorsqu’elle est pure et calme…

L’esprit enfiévré, car il avait bu le poison du monde, Shiva s’est enfin rendu maître de ses pensées en les orientant vers le calme du lac ineffable, but et couronnement du pèlerinage intérieur, seul valable.”

Gosainkunda dans le Langtang

Lac des religieux, Nepal

Si vous ne connaissez pas Ella, il est temps de découvrir cette incroyable voyageuse au travers des ces livres. Bonne lecture!

Gosainkund Trek

Gosainkunda, Nepal
Where:
Gosainkunda, Langtang, Nepal
Luci

Author Luci

Proud founder of Shego! - Sharing Exeperiences on the go!!

More posts by Luci

Leave a Reply