En partant de San Francisco, j’ai décidé d’aller à LA en passant, bien sûr, par la CA1, c’est-à-dire l’autoroute 1. Cette autoroute est une visite en elle même car c’est l’une des plus belles route du monde. Pendant une grande partie de la route, vous roulez entre l’océan pacifique et les falaises qui longent la côte. C’est tout simplement magnifique. Par contre, cette route n’est pas belle du début à la fin : en partant de San Francisco (ou en arrivant, selon votre itinéraire), c’est clairement moche, pareil en arrivant proche de LA. Mais le centre (grosso modo de Monterey à Santa Barbara), c’est magnifique, parfois même magique : je vous assure qu’un réveil sur l’un des points d’observations de l’océan (juste après Big Sur park, que je n’ai pas pu faire d’ailleurs), c’est incroyable. Un peu de brume, un peu d’embrun, du calme…

Bon, donc il faut faire cette route et s’en contenter si vous n’avez pas beaucoup de temps (en deux jours sans arrêts, la route est faite).

Mais il y a quelques pépites sur cette route. Tellement d’ailleurs que je fais 2 postes. Voici donc les premiers arrêts que j’ai fait : Monterey/Pacific Groove/Carmel.

 

La première regroupe Monterey et Pacific Groove, deux villes qui s’entre croisent dans la baie de Monterey. Les centres villes ne sont pas les plus beaux qui m’ait été donné de voir, mais la côte est splendide. Ça m’a beaucoup fait penser à certains coins de Bretagne où les rochers sont taillés en pointe par la mer et le vent et où l’eau est turquoise lorsque le soleil l’éclaire et triste à souhait quand il se cache derrière de gros nuages (c’est mon côté mélancolique qui parle là!!). J’ai d’ailleurs eu la chance de voir cette côte sous ces deux angles parce que, comme sur les rives bretonnes, le temps change extrêmement vite (photo ci-dessous).

 

La deuxième pépite sur cette route, non loin de Monterey et Pacific groove, est Carmel.

Carmel, c’est un peu comme certaines villes du sud-ouest de la France où la rue principale remplie de boutiques se termine sur une plage de sable fin. Et c’est bien sûr cette plage qui compte ici (parce que les commerces, on connait, et que c’est un peu « expensive » pour la plupart des bourses). La plage, la plage, la plage. J’y ai probablement vu l’un des plus beaux et des plus complets coucher de soleil de ma vie. Et après ça, une petite bière et un bon repas ne sont pas de refus dans un des bistrots/restau de la rue principale.

 

The One 1/2

26375 Cabrillo Hwy, Carmel-By-The-Sea, CA 93923, USA
Where:
California, USA
Geoffrey

Author Geoffrey

Je voyage pour découvrir et j'ai toujours voulu partager mes impressions !

More posts by Geoffrey

Leave a Reply